En cette deuxième semaine de confinement, après la torpeur des premiers jours, il est toujours difficile de mesurer le degré de reprise ou de poursuite de l’activité dans les usines, chacun agissant au cas par cas. Chez les sous-traitants, le SNESE recommande le maintien des activités en respectant impérativement les mesures barrières et de distanciation sociale. L’organisation professionnelle s’indigne par ailleurs de la dégradation des délais de paiement, certains clients voulant faire peser sur les épaules de leurs fournisseurs le poids de cette crise inédite.

La quatrième enquête de l’ECIA sur l’impact du coronavirus réalisée auprès des fabricants de composants électroniques et des distributeurs montre des signes contradictoires : le nombre de réponses prévoyant un impact minimal pour la capacité à approvisionner les clients à temps s’accroît, quand dans le même temps, plus de 45% s’attendent à un impact sérieux sur la chaîne d’approvisionnement. Les besoins en gel hydroalcoolique engendreraient pat ricochet une pénurie de stocks pour les flux de brasage à base d’alcool en électronique.

Les pouvoirs publics continuent d’égrener les mesures pour tenter de soutenir l’économie : mise en place d’un comité de crise face à la situation de dégradation des délais de paiement, plan d’urgence de soutien aux start-up de près de 4 milliards d’euros, soutien du ministère des Armées soutient aux 26 000 PME et ETI qui opèrent à son profit.

Côté industriels, Philips va doubler sa production de respirateurs médicaux en 8 semaines. La Chine déploie des robots de patrouille 5G déployés pour lutter contre le coronavirus, tandis que le sous-traitant Hon Hai Foxconn obtient le feu vert pour rouvrir des usines à Wuhan.

Airbus reprend partiellement sa production en France et en Espagne. Lacroix Group adapte au cas par cas son outil industriel suivant les implantations et la demande. Peu touché, le fabricant de boîtiers hermétiques Egide s’affiche confiant pour 2020. EMA Design Automation facilite la CAO à la maison… pour les ingénieurs outre-Atlantique.

Dans le reste de l’actualité, la Chine prend le commandement de Nexperia. Le photovoltaïque organique se pose en candidat comme source d’énergie sans fil ultime pour l’Internet des objets. La constellation OneWeb place 34 satellites de plus en orbite. Kerlink déploie 3000 passerelles LoraWAN en Allemagne. Verimatrix et Broadcom unissent leurs forces pour accélérer le déploiement d’Android TV compatible 4K/UHD. Enfin, février marque le dernier bon mois pour les ventes d’équipements pour la fabrication des semiconducteurs avant ce saut dans l’inconnu.

Jeudi 26 mars

Mercredi 25 mars

Mardi 24 mars

Lundi 23 mars