Sélectionner une page

Les temps forts de la semaine

Les temps forts de la semaine

L’actualité de la semaine aura été marquée les projets industriels. En France, ITEN lève 80 millions d’euros pour construire deux usines dans l’Hexagone, afin d’y produire plusieurs centaines de millions de micro-batteries par an. En Italie, STMicroelectronics va investir 730 M€ pour construire une usine de tranches SiC à Catane, un projet subventionné à hauteur de 292,5 millions d’euros par les pouvoirs publics transalpins. Aux Etats-Unis, alors que Texas Instruments démarre la production dans sa 2e fab 300 mm à Richardson, Micron annonce 100 milliards d’investissements  pour construire la plus grande fab américaine… mais d’ici 20 ans.

Dans l’Hexagone, on retiendra également que le spécialiste des services d’ingénierie  Alten va ouvrir un centre de compétences en intelligence artificielle IoT à Grenoble, dédié aux solutions STMicroelectronics. De son côté, Thales soutient l’innovation en matière d’intelligence artificielle avec la quatrième saison du programme AI@CENTECH. Le fournisseur de circuits imprimés Icape confirme un objectif de 230 M€ de chiffre d’affaires en 2022.

A l’international, Samsung Foundry promet une production de volume en technologie 1,4 nm pour 2027. L’Espagne prépare sa première fonderie pour semiconducteurs III-V ciblant la photonique intégrée. Le fabricant d’équipements pour SC américain KLA investit 100 millions d’euros au Pays de Galles. Dans les circuits imprimés, le Belge ACB étudie des acquisitions notamment en France, tandis que l’Italien Somacis passe dans le giron de Chequers Capital. Les sous-traitants européens Enics et GPV ont fusionné et visent 1,3 milliard d’euros de CA d’ici 2026. Onsemi ouvre un nouveau centre de conception de puces à Bucarest

Le Parlement européen adopte définitivement la législation instituant un chargeur universel pour les appareils portables à partir de 2024. L’Union européenne déploie la première technologie quantique sur six sites à travers l’Europe.

Côté conjoncture, août marque la plus forte baisse séquentielle des ventes mensuelles de semiconducteurs depuis février 2019. La pénurie de semiconducteurs dans l’automobile risque de durer jusqu’à fin 2023, préviennent les constructeurs automobiles français. Le prix moyen des transistors de puissance devrait être en hausse de 11% en 2022.

Contenu sponsorisé :

Jeudi 6 octobre :

Mercredi 5 octobre :

Mardi 4 octobre :

Lundi 3 octobre :

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This