L’actualité de la semaine aura été placée sous l’angle des résultats des entreprises, mis à mal depuis mars par l’impact du coronavirus. Alstom, qui a enregistré des résultats solides pour son exercice annuel clos fin mars, a néanmoins vu son chiffre d’affaires impacté de près de 100 M€ sur le seul mois de mars 2010. De son côté, le groupe toulousain Actia, fortement impliqué sur le marché automobile, anticipe déjà une chute d’activité de 25% en 2020. Quant au sous-traitant Lacroix Electronics, son chiffre d’affaires a cédé 12,9% lors du dernier trimestre. Pour autant, le groupe ne remet pas en cause le calendrier de son usine 4.0.

Dans l’actualité hexagonale, on notera également que Louis Tannyeres, une figure de chez TI, rejoint Kalray au poste de vice-président exécutif de l’engineering. La FIEEC fait 12 propositions pour relancer la filière, mais sans prendre la peine d’en informer toute la presse… De son côté, l’organisation professionnelle de l’ingénierie alerte sur les risques d’un effondrement de l’ensemble des filières économiques. Côté recherche, le CEA-Leti développe un processeur avec chiplets et interposeurs actifs. Cette technologie pourrait revigorer la loi de Moore, affirme le cabinet d’études Omdia. Les pouvoirs publics refusent à Riber une licence d’exportation pour deux commandes que l’équipementier est contraint d’annuler. Thales va établir un centre de compétence numérique au Qatar.

Côté conjoncture, ON Semiconductor note que les clients passent commande en vue d’une reprise au second semestre. Pour autant, le marché des semiconducteurs de puissance devrait chuter de 6,9% en 2020. Dans les écrans plats, le coronavirus et le retrait des fabricants coréens de la production de LCD traditionnels changent la donne.

A l’international, l’administration Trump pousse Intel, TSMC et Samsung à investir aux Etats-Unis. Avec succès avec l’annonce ce matin vendredi 15 mai de la construction d’une fab 5 nm par TSMC. 27 730 bornes de recharge publiques de véhicules électriques sont en service en Allemagne. Le Britannique Imagination, détenu par un fonds à capitaux chinois, crée une société commune de semiconducteurs pour l’automobile en Chine. Le spécialiste suisse des solutions de stockage pour l’embarqué Swissbit passe sous contrôle du fonds d’investissement Ardian. Intel investit 132 M$ dans 11 start-up. Sur le Vieux Continent, 250 start-up sont candidates au programme européen Startup3 d’accélération de start-up.

Jeudi 14 mai

Mercredi 13 mai

Mardi 12 mai

Lundi 11 mai