L’actualité de la semaine aura été marquée par la concrétisation de projets structurants pour façonner l’avenir. La start-up toulousaine Kinéis est parvenue à lever 100 millions d’euros pour financer son projet d’une constellation de 25 nanosatellites dédiée aux marchés de l’Internet des objets (IoT). De son côté, Bpifrance va apporter 15 M€ pour financer le projet d’usine du futur du sous-traitant Lacroix Electronics à Beaupréau-en-Mauges (49).

Dans l’actualité hexagonale, on retiendra également que l’’introduction en Bourse de Munic valorise à 60,6 M€ l’entreprise spécialisée dans la valorisation des données issues de l’automobile. De son côté, Presto Engineering acquiert le spécialiste danois de conception d’Asic Delta Microelectronics. Le CEA ouvre à Grenoble son premier centre d’innovation ouverte et collaborative au terme d’un investissement de 17 millions d’euros, tandis que le directeur du CEA-Leti prend la présidence de Jessica France pour renforcer le programme Cap’tronic. Worldline va racheter Ingenico pour créer le quatrième acteur mondial des services de paiements. Quid de l’activité terminaux de paiement du Français dans la future stratégie du groupe ? Thales livre les premières jumelles de vision nocturne O-NYX à l’armée de Terre, mais veut reclasser 220 postes de l’ex-Gemalto au sein du groupe en raison du déclin du marché de la carte SIM. La start-up Otodo, qui a développé une plateforme universelle pour la maison connectée, lève 3 M€. Amphenol Socapex signent un accord de double source en connectique 1,27 mm avec Nicomatic. Alstom remporte un contrat de 100 M€ pour des trains électriques à batterie en Allemagne. L’IRT SystemX lance le programme de recherche « intelligence artificielle et ingénierie augmentée ».

Côté conjoncture, le bilan 2019 montre que le marché mondial des semiconducteurs a reculé de 12,1%, tandis que la consommation de tranches de silicium a diminué de 7%. Apple détrône Samsung comme premier acheteur mondial de semiconducteurs ; pratiquement tous les ténors ont diminué leurs achats de puces en 2019, grâce à la baisse du prix des mémoires. Chez les ténors européens, NXP affiche un chiffre d’affaires annuel en baisse de 6%, tandis qu’Infineon ne prévoit pas de reprise générale de la demande avant le second semestre.

A l’international, Qorvo rachète Decawave et Custom MMIC pour 505 millions de dollars, tandis qu’ON Semiconductor met en vente une usine en Belgique.

Jeudi 6 février

Mercredi 5 février

Mardi 4 février

Lundi 3 février