La politique industrielle a occupé beaucoup de place cette semaine. D’un côté avec le plan de relance : une trentaine de nouveaux projets dans l’électronique ont été retenus pour obtenir le soutien des fonds de modernisation des filières automobile et aéronautique. De l’autre, l’ébauche d’une politique industrielle proposé à la fois par la France et l’Allemagne qui veulent trois projets importants d’intérêt européen commun (PIIEC) : sur l’hydrogène, le cloud et la microélectronique. Politique industrielle encore avec la solution 100% française de reprise de Photonis, acteur stratégique de la défense, entré en négociations exclusives avec le fonds HLD Europe.

L’autre grand thème est bien-sûr la conjoncture : les intempéries aux Etats-Unis et un tremblement de terre au Japon perturbent la production de semiconducteurs qui n’avait pas besoin de ça. Le book-to-bill dans la distribution en Allemagne est passé à 1,22 au 4e trimestre, mais tous les clients ne seront pas servis. Dans l’aéronautique, Airbus a livré 566 avions commerciaux en 2020, contre 863 en 2019.

Dans l’Hexagone, Le gouvernement vise l’équipement de l’ensemble des aires de service du réseau autoroutier en bornes de recharge rapide de voitures électriques au 1er janvier 2023 et y consacre 100 M€. Legrand et le CEA unissent leurs expertises pour développer un interrupteur sans fil et sans pile par récupération d’énergie. Le fabricant de câbles Nexans amorce un recentrage à 100% sur l’électrification. Pionnier du réseau IoT basse consommation, Sigfox se sépare de son co-fondateur Ludovic Le Moan. La Deutsche Bahn retient Thales pour le système de signalisation de Stuttgart. Forsee Power obtient 105 M€ de financement dont 50 M€ de la BEI pour développer ses solutions de batteries pour l’électromobilité. Dans les fusibles industriels, Mersen rachète le solde du capital de Fusetech. Latécoère finalise l’acquisition des activités interconnexion et câblage de Bombardier

A l’international, Ford investit 1 milliard de dollars dans l’électrique en Allemagne. 6,7 milliards de puces Arm ont été livrées au 4e trimestre, alors que des voix se lèvent pour l’empêcher de passer sous la coupe de l’Américain Nvidia.

Aux Etats-Unis, II-VI, MKS Instruments et Lumentum se disputent le rachat du fabricant de lasers Coherent. Le gotha du semiconducteur américain presse le Président Biden de subventionner la production et la R&D. Le Danois Comcores vend ses blocs d’IP sans fil à Analog Devices 

Jeudi 18 février :

Mercredi 17 février :

Mardi 16 février :

Lundi 15 février :