Sélectionner une page

Rétrospective 2023 : la politique industrielle au centre du jeu

Rétrospective 2023 : la politique industrielle au centre du jeu

Entre les différents plans gouvernementaux de plusieurs pays pour soutenir l’industrie des semiconducteurs sur leurs territoires respectifs, notamment avec un affrontement exacerbé entre les États-Unis et la Chine, l’Europe tente de se faire une place avec la promulgation de l’European Chips Act.

Après les fusions/acquisitions, la conjoncture et les investissements, nous consacrons ce quatrième et avant dernier épisode de notre rétrospective 2023 à la politique industrielle. Si l’année 2022 a été marquée par le retour au premier plan de la politique industrielle dans le secteur du semiconducteur, notamment avec la promulgation du Chips and Science Act de l’administration Biden, 2023 en aura été le parfait prolongement avec la mise en œuvre de ce plan pour restaurer la compétitivité des Américains dans la production de puces avec, en parallèle la mise en œuvre de sanctions toujours plus drastiques envers la Chine.

La profession s’est d’ailleurs inquiétée des nouvelles règles édictée par le département américain du commerce en octobre dernier pour durcir les contrôles à l’exportation en direction de la Chine concernant les puces et les équipements de fabrication de semiconducteurs les plus avancés.

© Union européenne

En Europe, l’European Chips Act est entré à son tour en vigueur en septembre dernier, après de longs moins de parcours législatif. Avec 43 milliards d’euros d’investissements publics et privés, la loi ambitionne de créer une industrie des semiconducteurs européenne moins dépendante des acteurs asiatiques et américains en renforçant les activités manufacturières au sein de l’Union et en anticipant les futures pénuries de puces. Bruxelles a d’ailleurs autorisé la France à subventionner la future fab de 7,4 milliards d’euros de ST et GlobalFoundries à Crolles.

Le Japon poursuit également, de son côté, son soutien au secteur du semiconducteur avec l’ambition de retrouver son lustre d’antan dans ce domaine, en épaulant sa production locale (Rapidus, JSR) et en attirant des usines de sociétés étrangères sur son territoire (TSMC, Samsung).

En France, le président de la République, Emmanuel Macron, a dévoilé les grands axes de la seconde moitié du Plan France 2030, avec au programme un soutien aux innovations de rupture dans les domaines de l’énergie, de la décarbonation, et du spatial, ainsi que la mise en place d’une filière des semiconducteurs dédiés à l’IA. Doté d’une enveloppe totale de 54 milliards d’euros, ce plan a, à mi-parcours, d’ores et déjà engagé 25 Md€.

Décembre 2023

Novembre 2023

Octobre 2023

Septembre 2023

Août 2023

Juillet 2023

Juin 2023

Mai 2023

Avril 2023

Mars 2023

Février 2023

Janvier 2023

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This